Servir une bière dans les règles de l’art… et du plaisir

18/07/2022

 

Pourquoi dit-on qu’il faut savourer une bière en trois étapes pour la sublimer ?
 Choisir le bon verre a tout son sens pour bien déguster une bière. 

 |
 |   |   


 

Tout l’art de servir une bière spéciale par un maître en la matière.
 Le verre approprié, la température parfaite et un beau col de mousse. 

Mattijs Nuyts (31 ans), sommelier de la bière (appelé aussi zythologue), et « certifié cicerone à la Brasserie Bosteels, sert les bières spéciales dans les règles de l’art. La Tripel Karmeliet est l’une de ses favorites. 

 

 

 

Un verre en cristal orné de fleurs de lys 

Mattijs : « Pour servir la Tripel Karmeliet parfaite, il faut d’abord que la bière soit rafraîchie en bouteille, idéalement à 7 °C. Vous la versez de préférence dans le fameux verre de Tripel Karmeliet : un beau verre en cristal orné de fleurs de lys apposées à la main. Ce lys renvoie aux armoiries de l’ordre des Carmélites. Elle rend ainsi hommage au couvent des carmélites de Termonde, le berceau de la recette d’une bière séculaire qui a inspiré Antoine Bosteels pour créer la Tripel Karmeliet ».
 
 

« Veillez à ce que le verre soit sec et d’une propreté impeccable. Ensuite, commencez à y verser la bière. Tenez le verre selon un angle de 45 degrés et versez la Tripel Karmeliet lentement. À mi-parcours, redressez progressivement le verre tout en continuant à verser la bière. Un beau col de commencera à se former. Au moment où le verre sera complètement droit et la bouteille vide, le col de mousse sera normalement à la hauteur du bord du verre ou un demi-centimètre plus bas. Le verre de Tripel Karmeliet est en forme de tulipe évasée afin de bien conserver tous les délicieux arômes de la bière ».
 
 «Pour les perfectionnistes : le sommet des fleurs de lys indique la séparation entre la bière et la mousse. Si vous y réussissez, vous avez servi la Tripel Karmeliet de manière parfaite ». 

 

 

Valser et verser
Mattijs : « Une bière se savoure en trois étapes. Il s’agit tout d’abord de bien la servir. Vous pouvez décider de verser ou non la couche de levure qui se trouve au fond de la bouteille. Si vous le faites, la bière sera plus goûtue en bouche, avec une amertume plus prononcée. Pour ce faire, à la fin du versement, faites « tournoyer » le fond de la bouteille. Si vous ne souhaitez pas verser la levure, vous accentuerez la fraîcheur de la bière ».
 
 «Ensuite, vous pouvez contempler la bière une fois versée dans le verre. La Tripel Karmeliet n’est pas une bière cristalline comme peut l’être une pils. Comme la Karmeliet refermente en bouteille et renferme beaucoup de protéines issues des trois céréales (l’orge, le froment et l’avoine), sa couleur dorée est nappée d’un léger voile ».
 
 «Enfin, vous pouvez la humer et la goûter. Le goût parfumé de la Tripel Karmeliet est unique en son genre, de par son mélange complexe d’arômes tels que la banane, la vanille, les agrumes et même le clou de girofle. Les arômes sont frais, fruités et extrêmement équilibrés pour une triple de 8,4 % ». 

 

Le goût de la Tripel Karmeliet
Mattijs : « Dès la première gorgée, vous remarquerez que la douceur de la Tripel Karmeliet est rehaussée d’une légère amertume. En bouche, la bière produit une sensation soyeuse, presque crémeuse. Cela s’explique par les trois céréales différentes qui déposent une douce pellicule sur la langue. La bière affiche d’ailleurs une teneur en CO2 étonnamment élevée : 9,5 grammes au litre. Ce taux n’est que de 5 grammes au litre dans une pils classique. La Tripel Karmeliet procure ainsi une sensation très rafraîchissante malgré son volume d’alcool plus élevé ». 

Un triple plaisir
Mattijs : « Pour moi, boire une Tripel Karmeliet est un délicieux moment que je m’offre. Par exemple, un jeudi soir, lorsque la semaine est quasi terminée, je me dis : « Yes, je l’ai bien méritée ! ». Je me prélasse au salon, de préférence avec du jazz en arrière-fond musical et je me fais plaisir en dégustant une savoureuse et rafraîchissante Karmeliet ». 

Savourez chez vous une délicieuse Tripel Karmeliet, servie à la manière d’un sommelier de la bière. Lisez l’histoire de la Brasserie Bosteels sur www.TripelKarmeliet.com et découvrez tout le savoir-faire qui se cache derrière cette bière spéciale soyeuse. 

Plus D'actualités

Gault&Millau partner Bossuyt voorziet Bistro Zutt van topkeuken

18/08/2022

Gault&Millau récompense les meilleurs plats et concepts de Tomorrowland 2022

04/08/2022

Gault&Millau évalue pour la 8ème fois l'offre food de Tomorrowland et décerne à nouveau 5 « festival food awards »

19/07/2022

Nos partenaires